Pôle gros oeuvre


Les métiers du gros oeuvre

Maçon
  • Le métier

Le maçon réalise des travaux sur tous types de bâtiments (logements individuels et collectifs, bâtiments industriels, locaux tertiaires et commerciaux...), aussi bien dans le cadre de constructions neuves que d’entretien, de réhabilitation et de restauration du bâti ancien et des monuments historiques, en se basant sur des plans. Le maçon réalise le gros oeuvre d’un bâtiment, soit par assemblage d’éléments (blocs de béton, briques, pierre, poutrelles préfabriquées), soit par coulage de béton.

  • Techniques et innovation

Le maçon travaille avec des moyens de plus en plus mécanisés (levage, manutention…). Dans le cadre de la réhabilitation et de la restauration de bâti ancien, il diagnostique les désordres (humidité, fissures, tassements différentiels) et propose des solutions techniques et des matériaux compatibles. Il met en oeuvre des techniques spécifiques sur les plans thermiques et fonctionnels (isolation par l’extérieur).

 

Carreleur-mosaïste
  • Le métier

Le carreleur-mosaïste travaille aussi bien en intérieur (maisons individuelles, immeubles collectifs, hôpitaux, laboratoires industriels ou piscines) qu’en extérieur (façades, dallages de jardins, passages publics ou décors urbains). Sur un ouvrage neuf ou en réhabilitation, il prépare les supports, façonne et pose une grande diversité de matériaux : les grès émaillés ou cérames, les faïences, l’ardoise, les marbres, la terre cuite, les pâtes de verre. Il recouvre également sols et murs de produits connexes : maçonnerie, cloison plâtre, sous-couches isolantes, systèmes de protection à l’eau sous carrelage (SPEC). Il assure aussi l’accessibilité dans les pièces « humides » avec du carrelage ou de la faïence.

  • Techniques et innovation

Le carreleur-mosaïste revêt sols et murs suivant différentes techniques de mise en oeuvre : pose scellée, collée ou par fixation mécanique. Il tient compte de l’évolution des produits et des procédés de mise en oeuvre. Un exemple : la compatibilité des carrelages et des produits de collage avec les nouveaux équipements utilisés dans les bâtiments (planchers chauffants…). Les techniques du carreleur peuvent également s’étoffer des techniques décoratives recourant à la chaux (tadelak) ou à la mosaïque.


Les diplômes préparés au CFA

  • CAP Maçon
  • CAP Carreleur Mosaïste
  • BP Maçon

Bon a savoir...

  • Le contrat d’apprentissage est destiné à tout jeune âgé de 15 à 25 ans.
  • Le futur apprenti devra avec l'aide du CFA trouver une entreprise formatrice
  • Tout les apprentis bénéficient du statut de salarié et perçoivent une rémunération selon l'âge

VOUS SOUHAITEZ PRÉPARER UNE FORMATION DE MACON OU CARRELEUR AU BTP CFA MANCHE

Alors n'hésitez pas à nous contacter afin de préparer ensemble votre formation dans notre établissement


Les métiers du gros oeuvre au BTP CFA Manche en images...